mai 19, 2022

Publivore.be

PRO WEB MAGAZINE

Connaissez-vous Miss Bouboune ? Des bonbons, des gâteaux et des gayettes !

Comme toujours sur la route…

Miss Bouboune

Sur la route, il arrive parfois de repenser à notre enfance. Vous souvenez-vous des petits magasins au coin de la rue où l’on pouvait retrouver des milliers de bonbons ? Ces bonbons qui nous faisaient tant rêver !

Vous souvenez-vous des magasins à la cantine de l’école ? C’est dans cet univers que nous rencontrons aujourd’hui Miss Bouboune…

Bonjour Miss Bouboune, on m’a parlé des Gayettes et on m’a dit que je pouvais en trouver chez vous, je peux en prendre ?

Bien sur ! Prenez place, je vous apporte de suite des gayettes et puis-je vous offrir un café par la même occasion ?

Je suis assis au milieu d’un tas de bonbons qui me donnent envie de les manger un par un. A coté d’un banc d’écolier et d’un vieux meuble qu’on ne pouvait voir que chez nos grands-parents. Ce genre de vieux meuble qui était pour nous la caverne d’Alibaba : Le meuble des bonbons ! Je déguste la Gayette, cette praline typique du Pays Noir de Charleroi. (Voir « Histoire« )

Expliquez-moi comment avez-vous commencé ?

A la base, je suis assistante en pharmacie et il y a une dizaine d’années, une collègue de travail nous a apporté un gâteau de bonbons. Je suis tombée amoureuse du concept et j’ai décidé de faire un gâteau de bonbons pour un anniversaire. Depuis lors, je n’ai jamais arrêté.

Qu’avez-vous fait par la suite ?

Peu de temps après, une amie m’a demandé de l’accompagner et d’exposer mes créations de gâteaux… L’affaire était lancée.

Les demandes étant grandissantes, j’ai créé ma propre image « Miss Bouboune » et j’ai commencé à développer une clientèle grâce à des démonstrations et sur les réseaux sociaux.

Pourquoi « Miss Bouboune » ?

Je me suis dit que Bouboune illustrait bien les bonnes friandises et on n’oublie pas le côté Wallon. (Voir définition en « Wallon« )

Comment faites-vous pour développer votre communauté sur les réseaux sociaux ?

Je fais des lives une fois par mois sur la page Facebook de « Miss Bouboune ». Cela se passe chaque premier mardi du mois.

C’est une réunion très appréciée car cela donne l’occasion de nous retrouver en communauté, de garder le contact humain tout en dépassant les frontières !

Le contact humain est pour moi très important et cette activité me le permet fort bien. La communauté grandissante, je rencontre toujours de nouvelles personnes et je crois énormément aux personnes que l’on rencontre… Ce n’est jamais un hasard.

Que peut-on acheter dans l’univers de Miss Bouboune ?

Les clients peuvent se procurer des bonbons en vrac, mes créations de gâteaux de bonbons mais aussi passer une commande avec vos idées de créations de gâteaux.

Les gâteaux me procurent beaucoup de plaisirs. Cela laisse libre cours à mon imagination pour le côté créatif, cela fait plaisir à la personne qui se procure le gâteau et on peut voir aussi le bonheur que cela procure pour la personne qui le reçoit en cadeau. Tout ces petits bonheurs partagés me donnent également beaucoup de plaisirs grâce aux retours des clients. On me fait parvenir des photos qui illustrent le bonheur qui brille dans les yeux de chacun.

Faut-il s’y prendre à l’avance pour vous commander un gâteau de bonbons ?

Effectivement, surtout si vous désirez une création originale ! Il y a beaucoup de travail en amont. Il faut tout d’abord démarrer d’un croquis. Ensuite, il faut faire du découpage dans la frigolite. Ensuite, il faut recouvrir le tout et colorer la conception avec des bonbons comme une mosaïque.

Il est vraiment préférable de s’y prendre minimum 15 jours à l’avance.

Comment peut-on vous joindre Miss Bouboune ?

Au magasin (Le mercredi et le vendredi de 9h30 à 17h30) : Rue Saint-Roch, 17 – 5640 Biesme (Google map) – Téléphone : (+32) 0476-71 84 97 – Réseaux sociaux : Facebook

Cookies & Notifications    Accept Decline